Nos tutelles

CNRS Université de Toulouse

 

Le réseau des MSH

Réseau national des MSH

Rechercher



Langue            

Réseaux sociaux

Actualités Appels à Projets


Téléchargez la dernière Newsletter
du Service Partenariat et Valorisation
de la MSHS-T :


Newsletter_Juin_2017

> Les Archives




Accueil du site > Plateformes > Plateformes Numériques

Point de Contact : PROGEDO - TOULOUSE (PROduction et GEstion des Données)


A la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société de Toulouse c’est :
le point d’accès local pour les chercheurs CNRS, enseignants-chercheurs, doctorants, étudiants de Master de Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées.



Ces missions :

  • Mieux faire connaitre le vaste ensemble de statistiques et d’enquêtes publiques de belle qualité produites en France.
  • Sensibiliser à l’usage de ces données dans les communautés de recherche en sciences humaines et sociales.
  • Encourager l’usage de ces données par des actions d’information et de formation.



VOS CONTACTS A LA MSHS-T :

Jérôme Ferret
Directeur adjoint de la MSHS-T
Maître de conférences en sociologie, HDR, Ut1 Capitole


Michèle Angelica

Chargée de la communication.
Correspondante Progedo.

  • Veille scientifique et métier
  • Sélection et diffusion de l’information
  • Organisation d’évènements et de formations.

Tel. +33 (5) 61 50 43 96
Courriel. michele.angelica@ univ-tlse2.fr


Le comité scientifique Progedo Toulouse
Il a pour but de dégager les axes stratégiques et opérationnels et de coordonner les actions locales de promotion et sensibilisation.

Le comité scientifique Progedo Toulouse est composé de :

  • Pascal GAILLARD,
    Directeur de la MSHS-T.
  • Jérôme FERRET,
    Maître de conférences en sociologie, HDR Ut1 Capitole et Directeur adjoint de la MSHS-T.

  • Philippe TERRAL,
    Maître de conférences en sociologie, HDR, au laboratoire CRESCO "Centre de Recherches Sciences Sociales, Sports et Corps" de l’Université Paul Sabatier à Toulouse et Directeur adjoint de la MSHS-T.

  • Benoit TUDOUX,
    Ingénieur d’études CNRS, LISST (Laboratoire Interdisciplinaire Solidarités, Sociétés, Territoires) Université Toulouse Jean ]aurès).
  • Cyrille DELPIERRE, Epidémiologiste, Directeur de recherche INSERM. Responsable de l’équipe "Cancer et maladies chroniques : Inégalités Sociales de Santé, accès primaire et secondaire aux soins" au Laboratoire d’Épidémiologie et Analyses en Santé Publique (LEASP - Inserm - Université Toulouse 3 Paul Sabatier). Membre de l’IFERISS (Institut Fédératif d’Etudes et de Recherches Interdisciplinaires Santé Société).
  • Thibault LAURENT, Ingénieur statisticien CNRS, dans le groupe MADS (Mathématiques de la Décision et Statistique) à la Toulouse School of Economics (TSE-R).
  • Arianna CAPORALI, Ingénieur à Institut national d’études démographiques (INED).




PROGEDO (acronyme de PROduction et GEstion des Données) est une Très Grande Infrastructure de Recherche chargée d’impulser et structurer une politique publique des données pour la recherche en sciences sociales.
Elle intéresse particulièrement la recherche en droit, économie, géographie, gestion, histoire, sciences politiques et sociologie.

L’objectif central de la politique scientifique de la TGIR PROGEDO est le développement de la culture des données dans les communautés de recherche en sciences humaines et sociales en France.
Pour développer cette culture de données, PROGEDO travaille à faire connaître le vaste ensemble de statistiques et d’enquêtes publiques de belle qualité produites en France. Elle œuvre à en faciliter et organiser l’accès à la recherche SHS. Son rôle s’articule autour de missions définies dès 2008 dans la feuille de route nationale pour les très grandes infrastructures de recherche élaborée par le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Ses missions constituantes sont les suivantes :

  • le développement d’un dispositif d’archivage, de documentation et de mise à disposition des données de son périmètre, comprenant un dispositif d’accès sécurisé à distance pour les données confidentielles,
  • la participation à la production de grandes enquêtes pluridisciplinaires d’intérêt national retenues sur la feuille de route des infrastructures européennes (ESFRI),
  • l’animation d’une dynamique nationale autour des compétences de l’infrastructure.